Warning: Undefined variable $default_menu_align in /homepages/12/d799818799/htdocs/wordpress/wp-content/themes/empowerwp-pro/pro/inc/header-options/navigation-options/nav-bar.php on line 1349

LE FIL D’ACTU

“Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.”

Les bras croisés sur une rambarde métallique, une mouche posée sur le coude, le regard perdu dans le vide, ou sur des rêves d’enfant, cette petite fille aux cheveux noirs de jais restera encore longtemps pour les membres du Club le symbole d’Entendre le Monde (voir p.9). Même s’il n’y avait eu qu’elle, nos camarades…
Lire la suite

Le patient agressif, quelle plaie ! Comment l’identifier et le gérer

Alors que les statistiques montrent que le nombre d’agression des professionnels de santé est en augmentation constante, que ce soit à l’hôpital ou en cabinet, il est difficile pour les médecins d’anticiper et de gérer ces situations de conflit. Trois questions au Dr Serge Friedman, président de l’Association pour la Recherche en Psychiatrie et praticien…
Lire la suite

Sémantique et pratique : quelle place pour l’humain ?

Futurologie de l’audiophonologie (I.) « Futurologie de l’audiophonologie » : pardon de cet intitulé bien pompeux – pompeux parce que faute d’être Cassandre ou Tyrésias, soulever le voile de l’avenir expose inévitablement à l’erreur ; pompeux parce que prétendre en plus englober d’un regard toute l’audiophonologie, des différentes branches de l’ORL à la phoniatrie en passant par l’audioprothèse…
Lire la suite

Démographie et compétences : l’hyperspécialisation est-elle le sens de l’histoire ?

La sur-spécialisation semble une tendance inéluctable mais ne va pas sans accroître les problèmes liés à la démographie médicale et à l’accès aux soins. Quant à son impact sur les métiers de l’ORL et de l’audioprothèse, c’est une autre question… Comme s’il ne suffisait pas que les choix politiques aient mal anticipé l’évolution de la…
Lire la suite

À cophose politique, traitement impossible ?

Mars 2017 : au congrès des audioprothésistes on apprenait que l’appareillage de la presbuacousie prévient la dépendance et est donc une puissante source d’économie. Une impression de bis repetita par rapport aux études Amieva et Kervasdoué de l’année précédente ? Pas seulement, car les premières publications sur ces sujets sont bien antérieures. Voici une nouvelle preuve que la…
Lire la suite

Alter Ăgo – artel Ăgo art Ăgo

J’ai une question à vous poser amis(es) lecteurs (trices) et répondez moi honnêtement : saviez-vous qu’il existait un musée de la carte à jouer ? Pour ma part je triche car j’ai le privilège de connaître Gwenaël (mais pas son musée !). Et pourtant quand on y pense le jeu de carte est universel (dans sa version contemporaine)…
Lire la suite

De figures en couleurs : le dessous des cartes

Avec son décor chaleureux de bois et métal et un clair-obscur nécessaire à la protection des pigments, on croirait une bibliothèque – et c’en est un peu une, à ceci près que les taches de couleurs sur les murs ne sont pas des livres mais des enseignes, des atouts, des jokers, signés parfois de grands…
Lire la suite

Les tribulations d’un insoumis au bloc

La découverte d’un grand témoin prend parfois des chemins de traverse. Samedi matin post congrès, aéroport de Toulouse, café à la main vous interrogez votre interlocuteur sur son parcours. La voix de conteur, mode vieux sage africain, vous transporte devant la case de ses parents au Congo Brazzaville période décolonisation. Bien vite le vieux sage…
Lire la suite

Michel Malonga de Brazzaville à Sarcelles… via Cuba, itinéraire d’une forte tête

Au premier abord, on n’imagine pas l’histoire de cet homme calme, aimable, rieur – et qui ne fait pas son âge. Puis on se rend compte que, si la forte personnalité de Michel Malonga s’est assagie avec les années, l’homme est un révolutionnaire iconoclaste qui ne moque de se faire des ennemis. Né au Congo,…
Lire la suite

Petites plaintes entre amis

Se soigner entre médecins ? Rien de plus délicat. Entre la volonté de ménager le confrère, les présupposés de la compréhension qu’il peut avoir de sa situation, et la tendance à « consulter » entre deux portes, le risque est celui d’une sous-information. Et les temps ayant changé, les médecins ne sont pas les derniers porteurs de réclamation !